Langfristige Investoren sind in Schwierigkeiten, da 95% der Bitcoin-Geschäfte mit „jungen Münzen“ getätigt werden

Langfristige Inhaber akkumulieren weiterhin BTC, während kurzfristige Spekulanten verkaufen.

Laut einer Untersuchung des On-Chain-Analytics-Anbieters Glassnode wurden 95% der zuletzt wechselnden Bitcoin-Besitzer vor weniger als drei Monaten in der Blockchain verschoben

Glassnodes Bericht vom 15. März über die Woche in der Kette ergab, dass nur 5% der ausgegebenen Ausgaben älter als 90 Tage sind, was darauf hinweist, dass die überwiegende Mehrheit der BTC, die sich in der Kette bewegen, „junge Münzen“ sind.

Andere Daten von Glassnode haben ergeben, dass Adressen, die BTC seit mindestens drei Jahren belästigen, ihre Bestände in den letzten sechs bis zwölf Monaten erheblich erhöht haben, während kurzfristige Inhaber seit Anfang 2020 Gewinne mitnehmen.

Glassnode definiert „Long Term Holders“ oder LTH als Brieftaschen, die ihre Bitcoin Millionaire länger als 155 Tage aufbewahrt haben, während „Short Term Holders“ oder STH als Brieftaschen beschrieben werden, die BTC innerhalb von 155 Tagen in der Kette bewegen oder Münzen erhalten .

Der Bericht behauptet, dass LTH tendenziell ein besseres Wissen über Bitcoin hat , BTC auf den Bärenmärkten ansammelt und einige während der Bullenmärkte auslagert

Im Gegensatz dazu dürften STH entweder neuere Marktteilnehmer oder kurzfristige Spekulanten sein, die häufig den Wert zwischen den Börsen bewegen, fügte er hinzu.

Zu aktuellen Preisen stellte Glassnode fest, dass 10,85 Millionen BTC oder 58% des zirkulierenden Bitcoin-Angebots derzeit einen Gewinn erzielen, je nachdem, wann sie zuletzt in der Kette waren, während 5,3 Millionen BTC derzeit einen Gewinn erzielen und von STH-Geldbörsen gehalten werden.

Glassnode stellte außerdem fest, dass LTHs tatsächlich mehr Münzen als in früheren Marktzyklen verwenden.

Der Analytics-Anbieter stellte außerdem fest, dass die Anzahl der aktiven neuen Unternehmen in letzter Zeit neue Höchststände erreicht hat, was darauf hinweist, dass kürzlich viele neue Privatanleger in den Bereich eingetreten sind.

Ripple Board Member mottar benådning på Trumps

Ripple Board Member mottar benådning på Trumps siste dag i kontoret

Ken Kurson var et Ripple-styremedlem inntil han ble arrestert for nettstalking og trakassering, inkludert å komme med falske påstander om barnemishandling mot ofrene hans.

Ken Kurson var styremedlem i Ripple og redaktør av New York Observer før han ble arrestert for nettstalking.
Kurson forfulgte og trakasserte sin ekskone og tidligere venner, inkludert å falsk anklage Bitcoin Bank to ofre for barnemishandling til sine arbeidsgivere.
Kurson har mottatt presidentnåd, men det ser ut til at det ikke vil bli gitt noen benådning for Ross Ulbricht, Julien Assange eller Edward Snowden.

Ken Kurson, tidligere medlem av Ripple Board, redaktør av New York Observer, og medstifter av Modern Consensus crypto media outlet, har mottatt en presidens benådning fra president Trump på sin siste kontordag.

Kurson er en nær venn av Trump-familien og Donald Trumps svigersønn Jared Kushner.

Ripple Board Member benådet for cyberstalking

Kurson ble arrestert i oktober og siktet for nettstalking av tre personer, inkludert ekskona. Han skal ha installert programvare for tastetrykkovervåking på enhetene til sin ekskone, sendt henne truende meldinger og fremsatt falske anklager om overgrep mot barn til arbeidsgivere til de andre ofrene.

Et av ofrene, en nær venn av Kurson i over 20 år, sa at Kurson beskyldte ham for „oppløsningen av ekteskapet hans.“

Kursons kriminelle aktivitet dukket opp da han søkte om en stilling i den føderale regjeringen. En F.B.I. bakgrunnssjekk avdekket beskyldninger fra 2018 om at Kurson hadde trakassert to leger på Mount Sinai Hospital, og en videre etterforskning resulterte i hans ikke-relaterte anklager for nettstaking.

Kurson løy angivelig på jobbsøknaden sin om den føderale posisjonen, og hevdet feilaktig at han aldri hadde brukt andre navn eller aliaser. Den løgnen var også en føderal lovbrudd.

Han ble løslatt på en obligasjon på $ 100.000 i fjor, og er nå benådet for sine forbrytelser.

Presidentens benådning

Trump har utstedt 73 benådninger så langt, inkludert styremedlemmet i Ripple, og har pendlet ytterligere 70 individers straffer. Trumps benådningsliste inkluderer tidligere Hvite Hus-rådgiver Steve Bannon, rapper Lil Wayne og tidligere Detroit-ordfører Kwame Kirkpatrick.

Spesielt Julien Assange, Edward Snowden og Ross Ulbricht dukket ikke opp på listen.

Mange i kryptosamfunnet har lenge tatt til orde for løslatelsen av Ross Ulbricht, grunnlegger av Silk Road Dark Web Marketplace, som har sittet i fengsel siden 2013. Ulbricht ble beskyldt for hvitvasking av datamaskiner, datamaskinhacking og sammensvergelse av falske identitetsdokumenter. og narkotika. Føderale agenter vitnet om at Ulbricht også forsøkte å få drept noen tilknyttet saken.

Spesielt ble flere av agentene involvert i saken hans selv arrestert for tyveri og underslag av Silk Road Bitcoin-midler.

Mens nyhetsbyråer rapporterte at president Trump vurderte en benådning for Ulbricht, ser det ut til at han vil forbli i fengsel.

Edward Snowden og Julien Assange fikk heller ikke benådning eller omgjøring av straffen.

Optimism launches Layer-2 from Ethereum the mainnet

Optimism launches Ethereum’s Layer-2 (L2) network on the mainnet.

Further tests are needed before the installation of the public main network, scheduled for in two months.

Synthetix and Loopring already manage L2 networks

This year, the Ethereum network is likely to experience unprecedented use and demand. So now has never been a better time to speed up its Layer-2 (L2) protocols, also known as scaling solutions.

After a year of development, Ethereum’s Layer-2 solutions provider , Optimism, launched on the mainnet (also known as mainnet) over the weekend of January 16.

In the latest blog post , the Optimism team laid out the details of the launch, as well as the stress tests that still need to be done on the network.

Industry leaders such as Uniswap founder Hayden Adams and Compound Finance CEO Robert Leshner were quick to praise the team. They added that this was “fantastic news for the whole ecosystem”.

The concept of “optimistic rollup” is to make transactions faster and cheaper by executing smart contracts outside of Ethereum and only storing the results on the root chain.

The test, the test, the test

The deployment of the network has been described as a “ soft launch ” because there are still tests to be carried out. In the past four months or so, Coinbase and the DeFi Synthetix protocol have already actively tested the system.

“Just as we did with our test network, we take an iterative approach by first launching training cogs (described in the next section) and removing them as we gain confidence in the system. of production“.

With security high on the agenda, it was added in the announcement that the launch came with three additional safeguards:

Only smart contracts that are on the whitelist will be able to work on the LMO. It is a complete runtime environment compliant with the Ethereum Virtual Machine (EVM) standard, designed for Layer-2 systems.

Authenticated withdrawals will be enabled to prevent malicious activity and administration keys will be used to update contracts in an emergency.

A full public test network has been planned for late February / early March. The team hopes that the public mainnet will be rolled out soon after.

Other Layer-2 options for Ethereum

With the new surge in gas prices , several other deployments of L2 have taken place recently. At the end of last week, Synthetix launched its L2 upgrade, also based on the Optimistic platform.

This upgrade, called Castor, will introduce two main changes as a first step towards full Layer-2 integration. It will include two smart contracts allowing deposits to Layer-1 and withdrawals to Layer-2, which uses Optimism rollups. There will also be a migration to a new SNX blocked deposit contract that supports the transition to Layer-2.

The decentralized exchange (DEX) Loopring has also initiated “gas-less” transfers from L2 to L1 on its own Layer-2 automated market maker. Loopring is currently mining L2’s liquidity for its LRC token , which has recently risen in price.

Bitcoin is a bubble – Bank of America is lashing out at BTC

Bitcoin is gaining more and more supporters and recognition, but not across the board. The Bank of America wrote Bitcoin “blows the doors off prior bubbles” and thus strikes against the leading cryptocurrency.

Michael Hartnett, the chief investment strategist at Bank of America, found clear words about the current situation. As a result, a multitude of indicators created a “toxic brew in 2021”. The fact is, about $ 10 billion went into stocks, 29 billion into cash, and 1.5 billion into gold last week, according to the bank’s data. At the same time, Bitcoin’s market capitalization increased by around $ 133 billion, and the good people at Bank of America obviously don’t like that at all.

Even if it is not clear how much money actually went into Bitcoin, it was certainly a lot. GrayScale alone reported at the end of December that around half a billion dollars a week found their way into Bitcoin.

The narrative of Bitcoin as digital gold is paying off

Investors have withdrawn money from gold and invested in Bitcoin, as the digital currency obviously reacts much faster to the mass printing of money. Plus, it is increasingly adopted as a portfolio diversifier even by large companies after numerous studies concluded that Bitcoin increases risk-adjusted returns.

Instead of cash, BTC is now being held as reserves and that the banks and governments do not like this is understandable from their point of view. The blow against Bitcoin is therefore not surprising, but it puts the current development in the wrong light.

Without a doubt, the parabolic rise in the Bitcoin price can quickly be perceived as a bubble. However, the term “bubble” has negative connotations for many when it comes to investing. It implies that something is far beyond its real value and has constructed a house of cards that cannot help but collapse completely at some point. But it is not entirely correct and why I am going to explain to you now.

Why blistering is completely normal

Bitcoin is special in many ways. Above all, however, it is the market launch of the digital currency that sets it apart from what we otherwise know.

Startups such as Facebook or Google once were closed to the public in their early phase by virtue of the Securities Act 1933. That means that at this stage, where there is rapid growth and rapid appreciation, the company is not publicly traded and therefore has no price that we can all track the movement of.

However, it has a private price tag that is only accessible to well-heeled investors and banks. If this price were also shown publicly and constantly updated in real time through public trading, it would quickly become clear that the price developments of such companies also look like a huge, massive bubble. Only when the company has completed its parabolic price increase in this growth phase do early investors realize their immense profits in the form of an Initial Public Offering (IPO) in which they sell their shares to the public. So it was done on Facebook, Google, and every other public company.

So it’s not that Bitcoin is a bubble that eventually bursts and more or less disappears into nothing. Rather, it is the first time we are witnessing real, public pricing of an asset from the very beginning. We are in the phase in which the true value of the underlying valuable asset has yet to be found during its growth phase. It’s no different than with all the startups out there, only that in this case we can follow it without any problems and even have the freedom to get involved.

Bitcoin was publicly tossed on the open market with a starting price of $ 0. The market itself has decided that 1 BTC is currently worth around $ 40,000. Nobody else. The volatility, which shows in parabolic price increases and harsh corrections, only reflects the uncertainty of a free market about where the real value of the digital asset is currently to be applied. After all, that’s not that easy either, because something like Bitcoin has never been there before. So we lack accurate comparison values ​​that we can use. But Bitcoin is not a bubble that bursts and disappears at some point. On the contrary, because it is an unprecedented opportunity for the „little man“ and the „little woman“ to be there from the start and also to benefit from the parabolic growth phase. But clarifying about it is probably not in the interests of Bank of America. But in ours!

Le câble (USDT) explose sur Tron et voici pourquoi

Le câble (USDT) explose sur Tron et voici pourquoi

2020 a été une année record pour le réseau décentralisé de Tron. Le réseau a connu une expansion majeure à Defi, amassant des millions de nouveaux utilisateurs au cours du voyage. Tron a connu une série d’intégrations et d’acquisitions qui l’ont propulsé vers de plus hauts sommets puisqu’il soutient désormais le plus grand réseau de distribution au monde pour le partage de fichiers, les jeux, le commerce et les divertissements.

Le réseau Tron a enregistré plus de 1,3 milliard de transactions en 2020, et plus de 16 millions de portefeuilles ont été créés sur le réseau. Les dApps basées sur Tron ont également Crypto Trader connu une croissance sans précédent, puisque plus de 1 400 dApps ont été créés sur le réseau, ce qui représente une moyenne de plus de 100 000 utilisateurs actifs par jour et un volume de transactions quotidiennes de plus de 12 millions de dollars.

Tron est également devenu un acteur majeur de l’émission de dollars américains, car la chaîne de blocs de titres a accueilli de nombreuses pièces de monnaie stables qui ont explosé en valeur sur son réseau. L’une de ces pièces est Tether (USDT). Tether (USDT) est l’une des pièces de monnaie stables les plus populaires des bailleurs de fonds sur le réseau Tron et est devenue l’une des pièces de monnaie stables à la croissance la plus rapide depuis les dernières étapes de 2020.

Il existe de nombreuses variétés de Tether symboliques, y compris le Tether original basé sur Omni sur différentes chaînes de blocs telles que Ethereum, Liquid et EOS. Bien que toutes ces chaînes de blocs offrent presque la même chose, Tron est apparu comme le premier nom et est considéré comme la chaîne de blocs à la croissance la plus rapide pour les émissions en USD.

Tron se targue aujourd’hui d’avoir plus de 6,6 milliards de dollars de Tether (USDT) sur sa chaîne de blocs et voit pas moins de 300 000 transactions USDT par jour. Le montant des émissions de USDT sur la chaîne Tron l’année dernière est passé d’un milliard de dollars au début de l’année à 6,6 dollars en décembre, atteignant sa valeur la plus élevée en 2020.

La vitesse des transactions

De nombreuses raisons expliquent la croissance fantastique de Tether sur la chaîne de blocage Tron, mais quelques-unes d’entre elles contribuent largement au succès du jeton d’étable. La vitesse des transactions est très importante sur le marché des chaînes de blocs et la chaîne de blocs Tron offre des transactions rapides comme l’éclair par rapport aux réseaux de chaînes de blocs similaires. Les investisseurs de l’USDT qui cherchent à déplacer des fonds rapidement ont maintenant recours à la chaîne de blocs car les transactions sont confirmées en quelques secondes seulement.

Les transferts USDT sur la chaîne de blocage Tron sont gratuits, ce qui permet aux investisseurs d’économiser jusqu’à 9 dollars de frais de transaction lorsqu’ils transfèrent USDT sur la chaîne de blocage ETH.

Cela a contribué aux milliers de transactions quotidiennes du réseau Tron, faisant de l’USDT-TRON le stabilcoin le plus utilisé.

Le pool DeFi de Tron a également connu un développement massif au cours des derniers mois, avec la mise en place de projets tels que JustLink, JustLend, JustSwap, et bien d’autres qui ont suscité un intérêt considérable chez les investisseurs au cours des six derniers mois.

QUATRE FACTEURS EFFRAYANTS REMPLIS DE FUDITÉ DONT LES INVESTISSEURS DE BITCOIN DOIVENT SE MÉFIER

Le prix des bitcoins s’accroche à 18 000 dollars après avoir atteint un nouveau record historique, mais n’a pas réussi à passer la résistance psychologique à 20 000 dollars. Les acteurs du marché cherchent toujours la raison d’un changement de tendance et se tournent souvent vers des nouvelles ou des événements négatifs qui créent un FUD – la peur, l’incertitude et le doute.

Et bien que 2020 ait été l’année la plus haussière à ce jour pour Bitcoin, à la fois en termes de nouveau record et de changement substantiel de sentiment et d’acceptation, il y a au moins quatre facteurs majeurs remplis de FUD à craindre en tant qu’investisseur en cryptocurrences. Voici ce à quoi il faut faire attention.

CES QUATRE FACTEURS DE FUD POURRAIENT ÊTRE LA PREMIÈRE MENACE RÉELLE POUR LES BITCOINS ?

En 2020, c’est comme si rien ne pouvait arrêter le bitcoin. Les indicateurs techniques crient au renversement de tendance depuis des semaines, mais la cryptocouronne a continué à suivre la tendance.

Mais au moment où le jeune réseau de cryptocurrences s’épanouit et entre dans sa prochaine grande phase de croissance, il est confronté à ses adversaires les plus dangereux à ce jour. Bitcoin a un peu plus de dix ans, et les défis auxquels il est confronté sont au pouvoir depuis des décennies, et potentiellement depuis des éons, alors que d’autres défis ne sont pas encore totalement arrivés.

Comme si Bitcoin n’avait pas eu assez d’une bataille difficile face aux cycles normaux du marché où les acheteurs et les vendeurs dictent les prix, tout en poursuivant sa progression en termes d’adoption mondiale en tant que technologie et réseau peer-to-peer.

Mais comme quatre facteurs remplis de FUD font surface et menacent la technologie sous-jacente elle-même, le prix de l’actif pourrait être particulièrement vulnérable.

L’EXCÈS DE RÉGLEMENTATION DES ÉTATS UNIS : ENTRAVER L’INNOVATION ET DÉSAVANTAGER L’AMÉRIQUE

Le premier et peut-être le plus évident défi auquel le jeune actif crypto trader est sur le point de faire face est la réglementation sévère venant du Trésor américain. Le secrétaire au Trésor sortant, Steven Mnuchin, qui s’est prononcé contre Bitcoin et ses „utilisations illicites“, prévoit d’établir des réglementations qui interdisent les portefeuilles „auto-hébergés“. Le gouvernement américain veut essentiellement que tous les portefeuilles de Bitcoin soient sous le contrôle d’une bourse centralisée afin que, grâce à cela, le gouvernement puisse garder un œil vigilant et saisir des fonds si cela est jugé nécessaire.

Supprimer la capacité des Américains à créer des portefeuilles BTC auto-hébergés porterait atteinte à la proposition de valeur fondamentale de la cryptocouronne et bloquerait des fonctionnalités de conception essentielles. Cela entraînera également – comme le souligne même le Congrès – un manque d’innovation aux États-Unis et désavantagera fortement les citoyens au niveau mondial.

LES NOUVEAUX ORDINATEURS QUANTIQUES DE CHINE : LA SÉCURITÉ DE LA CRYPTOCONNAISSANCE POURRAIT-ELLE ÊTRE ROMPUE EN QUELQUES MINUTES ?

Le prochain coup dur porté à la confiance dans l’avenir de la cryptoconnaissance est le fait que les ingénieurs chinois affirment avoir produit l’ordinateur quantique le plus puissant du monde. Ces ordinateurs futuristes font craquer les chiffres à la vitesse de la lumière, et pourraient être utilisés pour faire de la cryptographie, aussi inutile qu’un mot de passe, un moyen de dissuasion plutôt qu’un moyen sûr de transmettre des données ou de la valeur.

Par exemple, les données suggèrent qu’il faudrait à un ordinateur normal environ 0,65 milliard d’années pour craquer un seul portefeuille BTC sur la chaîne de blocage. Le nouvel ordinateur que la Chine prétend avoir construit, aurait accompli une tâche qui prendrait normalement 2,5 milliards d’années en quelques minutes. À ce rythme, chaque portefeuille Bitcoin pourrait être forcé en quelques semaines avec un seul ordinateur.

FUSIONS SOLAIRES : COMMENT LE SOLEIL POURRAIT EMPÊCHER L’ACTIF D’ALLER PLUS LOIN

Néanmoins, il y a une chance que Bitcoin puisse repousser les menaces des États-Unis et de la Chine – les deux pays et gouvernements les plus puissants du monde. Mais la cryptocouronne peut-elle surmonter la menace potentielle posée par le Soleil lui-même, une entité dont la science dit qu’elle a plus de 4,6 milliards d’années.

C’est le centre de notre système solaire, et il est nécessaire à l’existence de la plupart des formes de vie. Et elle envoie actuellement des impulsions électromagnétiques vers la terre, qui peuvent perturber les communications et pourraient même avoir un impact sur le comportement humain.

Au début de la pandémie, la Deutsche Bank a averti que son scénario pourrait se réaliser, et a attribué au scénario une probabilité plus élevée que la guerre ou les éruptions volcaniques catastrophiques.

„Il pourrait y avoir des coupures de courant majeures en raison de l’interruption des réseaux électriques, ce qui aurait des répercussions sur l’ensemble de l’économie car les infrastructures essentielles ne peuvent pas être exploitées correctement. Des vies pourraient être perdues si cela avait un impact sur les hôpitaux et les soins médicaux. Les communications seraient interrompues, de nombreux systèmes de paiement seraient dysfonctionnels et les satellites GPS [système de positionnement mondial] seraient confrontés à des interférences importantes, au détriment de tous les individus et de toutes les industries qui dépendent de services de localisation précis, notamment les avions“, peut-on lire dans le rapport.

Bitcoin serait rendu inutile si le soleil décidait de créer une tempête de la taille de celle qui a eu lieu en 1859. À l’époque, il n’y avait pas d’internet, pas de grandes formes de communication ou de voyage, donc l’impact n’était pas aussi néfaste. Mais aujourd’hui, une telle tempête pourrait avoir des conséquences catastrophiques. En fait, l’avenir de Bitcoin serait la moindre des préoccupations du monde.

Ces derniers jours, le soleil a décidé de se „réveiller“ et a éjecté des vagues d’énergie à gauche et à droite. Cela a permis à une grande partie du monde de voir les aurores boréales, qui ne sont généralement visibles que plus près du pôle Nord.

PEUT BITCOIN CONQUÉRIR MT. GOX INONDANT LE MARCHÉ ?

Enfin, l’épine dans la patte du lion – le Mt. Gox pourrait revenir pour prendre une part massive de l’élan de Bitcoin. Le Mt. Gox a été un facteur de la disparition de Bitcoin à de nombreuses reprises dans le passé, mais jusqu’à présent, la cryptocouronne a survécu au piratage lui-même en 2014, et à la vente qui en a résulté de la part du fiduciaire en garde de la BTC qui a donné le coup d’envoi du marché baissier de 2018.

A un moment donné, l’affaire s’est transformée en un plan de réhabilitation civile, où 138K BTC sont détenus et pourraient être remis aux victimes du hack après la date limite du 15 décembre 2020 – une date limite qui n’est plus qu’à cinq jours d’ici.

L’affaire a été repoussée à maintes reprises, et cette fois-ci ne pourrait pas être différente. Mais dans l’éventualité où ces bitcoins seraient libérés, dont beaucoup ont été achetés à moins de 1 000 dollars, il pourrait y avoir une ruée folle pour les encaisser alors que le prix des bitcoins est si élevé.

Toutes les pièces du Mt Gox auraient été achetées ou obtenues avant février 2014, date à laquelle l’échange a été bloqué, et à un prix maximum inférieur à 1 200 dollars. Avec un bénéfice par pièce toujours supérieur à 17 000 dollars, les probabilités seules suggèrent qu’au moins une partie de la BTC serait vendue aux prix actuels.

Malgré la demande, l’afflux soudain de l’offre pourrait compenser l’équilibre entre acheteurs et vendeurs qui a basculé en faveur d’un marché haussier, pourrait être perturbé et entraîner un changement de tendance de l’actif.

CONCLUSION : 2021 POUR DÉCIDER DU SORT DE LA TECHNOLOGIE DES CHAÎNES DE BLOCS

Peu de facteurs ou de scénarios FUD pourraient provoquer un changement aussi radical dans l’avenir de la cryptocouronne que ceux mentionnés ci-dessus. Mais pour chacun de ces facteurs baissiers, n’oubliez pas qu’il existe des alternatives tout aussi haussières qui font de cet actif l’un des plus potentiellement pivot de tous les temps. La survie continue de Bitcoin face à tous les adversaires est ce qui montre à chaque fois que la technologie est résistante, assez robuste pour durer et qu’elle est la révolution dont le monde a besoin.

Sortir de l’école de guerre de la vie – Ce qui ne me tue pas me rend plus fort. – Friedrich Nietzsche

Dennis Gartman: ‚Bitcoin é o Ouro dos Milenares‘ & Deve ser deixado para as pessoas ‚mais sábias ou corajosas‘.

„O mercado pode permanecer ilógico por mais tempo do que você ou eu podemos permanecer solventes“.

E neste momento o bitcoin me parece ser totalmente ilógico“, diz Gartman.

Dennis Gartman continua sendo um touro de ouro sem nenhum interesse em Bitcoin, apesar de este último bater o desempenho dos metais amarelos por uma ampla margem. Apesar do recuo do ouro desde que atingiu seu máximo histórico em agosto, em US$ 2.075, Gartman acredita,

„Você tem que ficar em ouro. Acho que não há dúvidas sobre isso“.

O presidente do Fundo de Investimento de Endowment da Universidade de Akron entende que o ativo tradicional de porto seguro está recebendo „concorrência da Bitcoin“ mas, segundo ele, o ativo digital „desaparecerá eventualmente“. Ele acrescentou,

„Talvez seja apenas velhice da minha parte querer estar envolvido no mercado de ouro“.

Gartman não acredita no fornecimento infinito do bem criptográfico empurrando o preço do Bitcoin para cima porque „existem sete mil moedas criptográficas diversas por aí. Há uma quantidade infinita de quantidades finitas de moeda“.

Como tal, ele acha que toda a diversão e entusiasmo sobre Bitcoin e as moedas criptográficas acabarão desaparecendo. Não de imediato, mas talvez em duas a quatro décadas. Gartman disse,

„Talvez eu seja apenas um homem velho com apenas um senso de história. Talvez eu esteja errado. Talvez Bitcoin se torne a moeda do futuro. Se assim for, o fará sem mim“.

O BTC é „totalmente ilógico“.

Com todos os bancos centrais do mundo trabalhando em coordenação, desde o Banco da Reserva Federal dos EUA, BCE, Banco do Canadá até o Banco Popular da China e o Banco Central da Rússia, „isso vai elevar os preços do ouro“, seja em dólar, euro, iene ou renminbi, disse ele.

„Acho que o ouro fica mais forte em toda a linha por um preço longo“, disse Gartman à Bloomberg na terça-feira.

Sobre a equivalência do Bitcoin ao ouro, Gartman não acredita nisso, pois o metal precioso já existe há milhares de anos e o Bitcoin só existe há pouco mais de uma década. Ele disse,

„Bitcoin é o ouro dos milenares. Eu entendo isso. Eu entendo isso. Nunca entenderei o Bitcoin ao ponto de poder comprá-lo a $10.000, $15.000, $20.000. Eu deveria deixar isso para as pessoas que são mais sábias ou mais espertas ou mais corajosas do que eu“.

O medo de Gartman sobre a maior moeda criptográfica do mundo é principalmente a regulamentação, como ele sente num „futuro não muito distante, as autoridades monetárias, vários bancos centrais ao redor do mundo vão se recusar a abrir mão de seu monopólio sobre a política monetária“.

Isto significa que o Bitcoin se tornou zero. Mas antes de ficar sem valor, será que pode ir para 100.000 dólares?

„Como John Maynard Keynes disse certa vez, o mercado pode permanecer ilógico por mais tempo do que você ou eu podemos permanecer solventes. E neste momento o bitcoin me parece ser totalmente ilógico“, disse o editor aposentado do The Gartman Letter. Ele acrescentou,

„Novamente aqueles que se saíram bem nele. Desejo a eles que continuem a fazer bem, mas que continuem a fazê-lo sem mim. Eu prefiro muito mais possuir ouro“.

What can I buy with Bitcoin

One of the first questions anyone entering the world of cryptocurrencies has is: what can I buy with Bitcoin.

First, it must be said that although Bitcoin is evolving as an alternative store of value to traditional assets (one above all, gold), it was actually born as a means of payment.

Satoshi Nakamoto’s original goal put down in the whitepaper 1k Daily Profit was to make it a form of electronic money for online payments.

In this sense Bitcoin is widely used.

In the meantime it has to be said that with Bitcoin one can shop online and shop in physical shops.

There are a number of platforms that allow you to locate online and offline shops that accept bitcoin, including:

Coinmap: is an actual map where you can enter your location and find places that accept bitcoin divided into various categories, from ATMs to clubs to shops.
UseBitcoins.info: is a site that divides categories where you can spend Bitcoin on goods, services and leisure. From work to games, this platform lists everything.
Spendabit: This is almost like an ecommerce platform: just type in what you are looking for (e.g. Smartphone), and the platform redirects you to all possible smartphones that you can buy online (on other sites) and pay for with Bitcoin.

What can I buy with Bitcoin? From consoles to travel
In addition to the aggregation platforms of various sites and services, there are large and important companies that allow you to make purchases with Bitcoin.

For example, Microsoft’s payment systems include the ability to pay with Bitcoin.

Travel can also be bought with Bitcoin. Not only Travala, which was created to pay in cryptocurrencies, but also the Expedia portal now accepts Bitcoin.

In the world of e-commerce, Amazon does not yet allow payment with Bitcoin. But Shopify does. Etsy also accepts payments in Bitcoin. So does Overstock.

And then there is the restaurant supply chain. Some chains have started to accept Bitcoin as a payment system, as in the case of Domino’s Pizza or Pizza Hut.

It has to be said that everything depends on the countries where you are. Not all legislations allow payment in cryptocurrency.

Trivia
With Bitcoin, you can really buy anything. Even funerals. Yes because Crescent Tide, a funeral service in Minnesota, United States allows you to pay for the funeral ceremony in cryptocurrency.

Ultimately, shopping with Bitcoin has never been easier and more inclusive.

Bitcoin for the Win : MintGox paie les joueurs en ligne en cryptographie

Avec des événements en personne et des conférences sur glace, un concours mensuel de streaming offre des possibilités interactives et des récompenses Bitcoin.

En bref

MintGox est une série de concours en ligne mensuels basés sur des jeux centrés sur les bitcoins.
Les joueurs peuvent gagner la CTB pour les concours gagnants, ainsi que d’autres prix.
MintGox #009 aura lieu le week-end prochain, le 29 novembre.

Comme la pandémie COVID-19 a commencé à se propager largement au début de l’année, de nombreuses conférences et événements en direct ont été annulés – et c’était vrai aussi dans le monde de la cryptographie. Certaines des entreprises du secteur florissant des jeux vidéo cryptographiques avaient prévu d’utiliser de tels événements pour présenter leurs jeux et leur potentiel compétitif, mais ont été contraintes de pivoter à la suite des annulations.

C’est ainsi qu’est née MintGox. Selon Desiree Dickerson, vice-présidente des opérations commerciales de Lightning Labs, l’événement a pris vie lorsqu’elle s’est connectée lors d’un appel avec Simon Cowell, co-fondateur et PDG de la plateforme de paiement Bitcoin ZEBEDEE, l’une des sociétés qui avait prévu de présenter sa technologie de jeu lors d’événements au début de cette année. Ils ont ensuite mis en relation Christian Moss et Andre Neves de ZEBEDEE avec Jack Everitt de THNDR.GAMES, et ont commencé à planifier le premier des nombreux événements MintGox.

Le principal événement mensuel est diffusé en ligne sur le site web de MintGox, qui dispose d’un tableau de bord qui oriente les visiteurs vers des tournois sportifs pour divers jeux de crypto et autres activités interactives. Les événements MintGox ont jusqu’à présent présenté des jeux tels que le jeu de tir à la première personne Bitcoin Bounty Hunt de Donnerlab, le Mario Kart-esque Bitcoin Rally de ZEBEDEE, le jeu de tir à la bataille royale Litenite de Satoshi Games et le jeu d’arcade Bitcoin Bounce de THNDR.GAME.

„Les téléspectateurs peuvent payer des satoshis pour lâcher des power-ups directement dans le jeu, aidant les joueurs qu’ils soutiennent ou augmentant la prime sur les joueurs qu’ils veulent voir tomber“, a déclaré Dickerson à Decrypt. „MintGox est remarquable en ce sens que nous détruisons le quatrième mur entre les spectateurs et les joueurs. Maintenant, ces groupes peuvent interagir directement, ce qui ne se fait nulle part ailleurs“.

Chaque événement principal a été doté d’une cagnotte de 5 millions de satoshis, soit 0,05 BTC (environ 960 $), bien qu’il y ait eu des prix supplémentaires comme des chaussettes du Mt. Socks et le jeu de cartes à jouer SHAmory, centré sur les bitcoins.

MintGox #009 aura lieu ce week-end, le 29 novembre, et MintGox #010, le 27 décembre, sera un „événement phare“, a déclaré M. Dickerson. Elle a ajouté que l’événement de fin d’année aura une „cagnotte beaucoup plus importante“ et d’autres surprises, et qu’ils sont à la recherche de partenaires et de sponsors supplémentaires pour aider à donner vie à MintGox #010. Ils ont déjà intégré des sponsors pour les activations dans le jeu pendant les événements, y compris une station de marque Bitrefill-brand au sein du Bitcoin Rally.

Selon Dickerson, la participation et l’engagement ont augmenté de manière significative depuis les premiers événements au début de cette année. Alors que le premier événement MintGox comptait environ 100 joueurs et spectateurs et 1 000 transactions Lightning pendant l’événement, le dernier a attiré plus de 4 400 joueurs et spectateurs et plus de 15 000 transactions Lightning.
Ubisoft, Immutable et CCP révèlent l’avenir du jeu de crypto

Il y a un peu plus de deux ans, les CryptoKitties de Dapper Labs ont explosé sur la scène, embourbant le réseau Ethereum tout en montrant le potentiel des jeux en chaîne.

Nous assistons également à une implication continue entre les événements, avec de nombreux joueurs populaires qui se font concurrence entre les événements et deviennent des „influenceurs“ du jeu Bitcoin“, a-t-elle expliqué. „Non seulement nous constatons un engagement et une demande incroyables, mais il y a aussi une communauté très forte qui se forme autour de MintGox et des jeux que nous proposons“.

MintGox était initialement prévu comme une initiative à court terme pour combler le vide laissé par la pandémie, mais il est devenu une initiative que les organisateurs prévoient de continuer à soutenir jusqu’en 2021 pour sensibiliser le public aux jeux centrés sur les bitcoins.

„MintGox est une expérience communautaire et nous la laissons évoluer avec la demande. En 2021, nous prévoyons d’organiser des événements plus fréquents, des qualifications pour les principaux événements mensuels, et de développer des moyens pour que les gens puissent jouer entre les événements“, a ajouté M. Dickerson. „L’année prochaine devrait également être remplie de nouveaux jeux et de cagnottes plus importantes ! Nous nous réjouissons également de collaborer avec des influenceurs et des diffuseurs qui peuvent aider à créer une exposition pour ces jeux en dehors de la communauté Bitcoin“.

Russische Beamte müssen nun ihre Krypto-Bestände als Einkommen deklarieren

Beamte in Russland müssen nun alle Krypto-Vermögenswerte, die sie besitzen, als Einkommen deklarieren. Die Maßnahmen gelten ab dem 1. Januar 2021, berichteten lokale Medien.

Der russische Generalstaatsanwalt Igor Krasnov erklärte : „Ab dem nächsten Jahr müssen Beamte [virtuelle] Währungen gleichberechtigt mit anderen Vermögenswerten deklarieren.“

Krasnov sagte dies am 20. Oktober, als er auf einem Korruptionstreffen mit 15 anderen Generalstaatsanwälten aus den Mitgliedstaaten der Shanghai Cooperation Organization (SCO) und anderen Ländern sprach.

Die SCO ist eine achtköpfige politische, wirtschaftliche und sicherheitspolitische Allianz, die 2001 von China, Russland, Kasachstan und Tadschikistan gegründet wurde. Es umfasst auch mehrere Mitgliedsstaaten wie den Iran, Weißrussland, Kambodscha und Afghanistan.

Laut dem Bericht von Russia Today bedeutet Krasnovs Erklärung auch, dass Beamte in ihren Einkommenserklärungen die Kryptowährung hier angeben müssen, damit der Staat die Einnahmen aller Beamten verfolgen kann.

Bisher mussten Beamte ihre digitalen Vermögenswerte nicht deklarieren. Ein Gutachten des russischen Arbeitsministeriums aus dem Jahr 2018 schien sie davon zu befreien

Aber unter den Sorgen von Krypto Wesen Öl Korruption verwendet, das Büro des Generalstaatsanwalts zeigte sich , mehr als $ 440 Millionen nicht genannten Barvermögen von Beamten in den letzten drei Jahren ergriffen hatte, Industrie Medien berichtet .

Das neue Erfordernis für Beamte folgt der Unterzeichnung eines neuen Gesetzes durch den russischen Präsidenten Wladimir Putin , das Bitcoin im allgemeinen Sinne legalisiert, die Krypto jedoch daran hindert, gesetzliches Zahlungsmittel zu werden, mit dem Waren und Dienstleistungen bezahlt werden können.

Dieses Gesetz – das Digital Financial Assets Act – wird voraussichtlich am 1. Januar 2021 in Kraft treten. Es ist das Gesetz, das die Erklärung von Kryptobeständen durch alle Beamten vorsieht.